Ceres, déesse des moissons et reine de Sicile

Boccace De mulieribus claris Traduction Laurent de Premierfait Illustrations Robinet Testard  Français 599, fol. 8, Cérès BNF

Boccace De mulieribus claris Traduction Laurent de Premierfait Illustrations Robinet Testard Français 599, fol. 8, Cérès BNF

Cinquième portrait de femme de la galerie des cent-six portraits du De Mulieribus Claris de Boccace, Céres est présentée comme une très ancienne reine de Sicile, qui a découvert l’agriculture. D’après Boccace, Ceres était une simple mortelle, divinisée par ses sujets, comme la fille de Saturne et de Cybèle.

Le site de Mythologie.ca[i] , a rédigé l’article suivant sur la légende de Céres: “Cérès est la fille de Saturne et Ops. Elle est la déesse de l’agriculture, des moissons et de la fécondité. Elle enseigna l’art de semer, de récolter le blé et d’en faire du pain. Son frère Jupiter fut très amoureux d’elle et Cérès donna naissance à Proserpine. Neptune la convoitait aussi mais elle le fuyait. Pour lui échapper elle se changea en jument, mais Neptune ayant saisi l’astuce, se changea en cheval et elle donna naissance à Arion. Pluton, roi des Enfers enleva Proserpine et l’amena avec lui dans son royaume. Cérès rechercha sa fille sans relâche. Pendant ses longs voyages la terre ne produisait plus rien. Le soleil l’informa que sa fille était dans le royaume des Morts. Cérès était si triste que Jupiter envoya Mercure intercéder auprès de Pluton. Il fut décidé que Proserpine reviendrait vers sa mère. Cérès fit alors reverdir les champs et les prairies. Cependant une clause disait que Proserpine devrait chaque année rejoindre les Enfers pendant quatre mois. Ce qui amena la saison d’hiver. On associe Cérès à déesse grecque Demeter“.

Le site Mythologies.fr[ii], ajoute les précisions suivantes: “Très ancienne déesse de la végétation, Cérès était adorée par les Latins. Elle avait pour attributs la faucille et la gerbe de blé. Elle fut totalement identifiée à Demeter des Grecs en 496 avant notre ère.
En effet lors d’une terrible famine pendant l’attaque de l’étrusque Porsenna, on consulta les livres Sybillins qui conseillèrent d’introduire le culte de Dionysos et de Déméter. Certains mythologistes prétendent que Cérès fut une reine de Sicile qui mérita des autels, par l’invention de l’agriculture qu’elle communiqua à ses peuples”.

_________________

[i] Lien avec le site Mythologie.ca.

[ii] Lien avec le site Mythologies.fr.

 

 

 

 

 

 

More from my site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *