Hypsipyle, Reine de Lemnos

Boccace De mulieribus claris  Traduction Laurent de Premierfait Illustrations Robinet Testard Français 599, fol. 16, Hypsipyle sauvant Thoas BNF

Boccace De mulieribus claris Traduction Laurent de Premierfait Illustrations Robinet Testard Français 599, fol. 16, Hypsipyle sauvant Thoas BNF

 

Il s’agit du quinzième portrait de la galerie des cent-six Cleres et nobles femmes de Boccace, qui aborde ici le mythe d’Hypsipyle, l’infortunée reine de Lemnos.

Le site Mythologie grecque et romaine[i]  relate en ces termes, le mythe d’Hypsipyle: “Hypsipyle était fille de Thoas, roi de l’île de Lemnos, et de Myrina. Les femmes de Lemnos ayant manqué de respect à Vénus et négligé ses autels, cette déesse, pour les en punir, les rendit odieuses et insupportables à leurs maris qui les délaissèrent. Offensées de cet affront, elles formèrent entre elles un complot contre tous les hommes de leur île, et les égorgèrent pendant une nuit. Il n’y eut qu’Hypsipyle qui conservât la vie à son père. Elle le fit se sauver secrètement dans l’île de Chio. Après ce massacre des hommes, elle fut élue reine de Lemnos.

“Vers cette époque, les Argonautes, faisant route vers la Colchide, s’attardèrent dans cette île, Jason, leur chef, s’éprit d’un vif amour pour cette reine, et ne la quitta qu’après lui avoir promis de revenir vers elle, dès qu’il aurait conquis la Toison d’Or. Mais, séduit par Médée, Jason ne se souvint plus d’Hypsipyle, et cette princesse resta inconsolable de tant d’ingratitude. Bientôt elle eut un autre chagrin: les Lemniennes, ayant appris que le roi Thoas, épargné par sa fille, régnait dans l’île de Chio, obligèrent Hypsipyle à déposer la couronne et à s’enfuir. Elle s’était cachée au bord de la mer ; mais là elle fut prise par des pirates, et ensuite vendue à Lycurgue, roi de Némée, en Argolide, qui la fit nourrice de son fils Archémore“.

Le mythe d’Hypsipyle a été repris par Chaucer et il figure dans le manuscrits des Héroïdes d’Ovide, sous forme d’une lettre d’Hypsipyle à Jason[ii], son amoureux qui l’a trahie pour Médée.

 

_____________________

[i] Site Mythologie grecque et romaine

[ii] Site L’antiquité grecque et Latine du Moyen Age, par Philippe Remacle.

More from my site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *