Opis, épouse de Saturne, par Boccace

Boccace De mulieribus claris Traduction Laurent de Premierfait Illustrations Robinet Testard  Français 599, fol. 7, Ops BNF

Boccace De mulieribus claris Traduction Laurent de Premierfait Illustrations Robinet Testard Français 599, fol. 7, Ops BNF

Ops ou Opis, est le troisième portrait de la galerie de cent-six tableaux des Cleres et nobles femmes de Boccace. Il raconte l’histoire de la déesse romaine de l’abondance, sans doute inspirée par les Géorgiques de Virgile. Cette oeuvre, rédigée à la demande de l’empereur Auguste, de -39 à -29, visait à redonner aux Romains le goût de l’agriculture.

Le site Mythologies, nous en donne la définition suivante: “Divinité romaine, originaire du pays des Sabins, Ops paraît avoir eu sa place dans les plus anciens cultes de la cité et elle s’y est maintenue fort tard sous l’Empire, après avoir subi, dès les temps des guerres Puniques, une transformation profonde, au contact de la religion et de la littérature helléniques. Ops ou Opis exprime l’idée d’abondance, de ressources et représente la prospérité en général ou plus spécialement la fécondité agricole (ce qui a donné le mot opulent). A ce titre, elle est, à l’origine, en rapport avec le dieu Consus qui fait germer les céréales en terre et les conserve dans les greniers (condere). Elle est appelée Consiva ou Opeconsiva; et l’une des principales fêtes en son honneur figure dans les calendriers sous le nom d’Opiconsivia. Elle est invoquée dans le culte et dans la langue populaire sous les vocables de Ops mater, de Ops opalenta, de Ops opifera. Elle fut identifiée à Cybèle et Rhéa comme l’épouse de Saturne (Cronos) à la place d’une autre divinité latine Lua“.

Le site Mythologica, apporte les précisions suivantes: “Ops était la soeur et l’épouse de Saturne. Comme lui, elle était la protectrice de l’agriculture et elle personnifiait la Terre nourricière.  Elle est donc la déesse mère. Elle protégeait les nouveaux nés en assurant leur nourriture. Son époux, Saturne, ayant été averti par un oracle qu’un de ses enfants le détronerait un jour, il avala ceux-ci dès leur naissance. Par ruse, Jupiter fut sauvé de ce triste sort et détrôna son père et lui fit vomir Cérés, Neptune, Pluton, Vesta et Junon. Ops donna naissance aux jumeaux Junon et Jupiter, Glauca et Pluton, puis à Neptune qui lui, n’eut pas de soeur ou de frère jumeau. Ops présenta Junon à Saturne qui en fit son épouse après avoir été détrôné par son fils“.

Pour Boccace, Ops fut une reine de Crète, femme du roi Saturne. célèbre pour avoir libéré Jupiter, Neptune et Pluton,  d’entre les morts.

_____________________________

[i] Chants I à IV des Géorgiques de Virgile.

 

More from my site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *